Moustapha Diakhaté : “Ne laissons pas le Coronavirus infecter la démocratie”

Moustapha Diakhaté appelle à “confiner la violence policière”. Réagissant suite à la répression notée dans le cadre du couvre-feu, l’ancien député lance un appel aux forces de l’ordre : “Ne laissons pas le Coronavirus infecter la démocratie et l’État de droit”.

Car, pour l’ancien ministre conseiller de Macky Sall, les défis de la sécurité sanitaire des populations ne doivent pas être une licence pour piétiner la dignité des citoyens.

Il ajoute : “Les États d’urgence de 1969 et de 1988 étaient déclarés pour réprimer le peuple sénégalais en lutte contre le despotisme et la fraude électorale. Celui de 2020 vise à protéger les populations sénégalaises d’un virus”.

Le leader de “Mankoo taxawu Sunu Apr” pense que “les forces de défense et de sécurité de 2020 ne peuvent pas et ne doivent pas avoir les mêmes comportements à l’égard des citoyens que leurs prédécesseurs”.

À ce titre, suggère Diakhaté, “en lieu et place du tout répressif, elles doivent privilégier la pédagogie et l’explication pour obtenir l’adhésion de tous les Sénégalais”. En tout état de cause, jure-t-il, “les démocrates n’accepteront pas qu’un seul Sénégalais soit privé des acquis de la démocratie et de l’état de droit”.