Cheikh Bamba Dièye : «450 morts depuis 2003 à Guet-Ndar»

«Depuis 2003, 450 Guet-Ndariens sont morts, soit près d’un kilomètre de cadavres humains». La révélation est faite par le leader du Front pour le Socialisme et la démocratie/Benno Jubël (Fsd/Bj), Cheikh Bamba Dièye, qui s’exprimait sur les échauffourées de la semaine dernière entre pêcheurs et forces de l’ordre dans la ville tricentenaire. C’est, en tout cas, ce que rapporte le journal L’As dans sa livraison de ce lundi.
 «Guet-Ndar est une poudrière qui avale chaque année des dizaines et des dizaines de citoyens de ce pays. Des gens sont tués, des pirogues arraisonnés, le matériel et l’investissement perdus et il y a des escrocs dans le système qui se nourrissent de la léthargie et de la disparition de l’État, par rapport à ce qu’il faut faire avec la Mauritanie, pour traiter cette question, de manière responsable, d’État à État», martèle Cheikh Bamba Dièye.