LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES APPELÉES À INVESTIR DANS LE DÉVELOPPEMENT DES SPORTS

Le ministre des sports, Matar Bâ a invité, samedi, à Kaffrine (centre), les collectivités territoriales à investir davantage dans le développement des sports.

‘’Le sport est une compétence transférée. J’invite l’ensemble des collectivités territoriales à l’assumer. Je voudrais que des moyens soient mis à la disposition des sportifs. Je ne parle pas seulement des fonds de dotation’’, a-t-il indiqué lors la cérémonie de pose de première pierre des sièges des ligues de Kaffrine, Kaolack et Fatick.

‘’On se bat tous les jours pour construire des maternités, des dispensaires et des écoles. C’est de la même manière qu’on devrait se battre pour construire des plateaux multifonctionnels et accompagner les services sportifs. Il faudrait que les responsables de collectivités territoriales puissent suivre cette dynamique’’, a poursuivi le ministre.

‘’Il faut assumer cette compétence et cette responsabilité du sport qui revient aux collectivités territoriales’’, a insisté le ministre des sports.

Il a, par ailleurs, promis d’œuvrer à l’installation d’un gazon sur la pelouse du stade municipal de Kaffrine à la suite de nombreuses demandes émanant des autorités locales.

‘’Au-delà de ça, vous verrez très rapidement, dans les semaines qui suivent à travers les revues africaines et sénégalaises l’appel d’offre qui concerne les travaux du stade régional de Kaffrine’’, a-t-il fait savoir.

‘’Par rapport à ce stade, nous avons eu quelques retards à cause d’un recours. Mais, la cour suprême a tranché. Et, aujourd’hui, le travail est en train d’être fait au niveau du ministère des sports. Et, je mettrai la pression pour que les choses bougent et afin que Kaffrine puisse voir les travaux de son stade régional démarrer’’, a dit M. Bâ.

Matar Bâ a par ailleurs annoncé la tenue prochainement d’un comité régional de développement (CRD) à Kaffrine pour parler du sport de Kaffrine.

‘’J’ai été séduit de voir 15 clubs à Kaffrine. Il y a un grenier extrêmement important dans la région de Kaffrine et l’avenir est prometteur pour le football du Ndoucoumane’’, a-t-il commenté.

Cette manifestation tenue à Kaffrine a enregistré entre autres la présence du gouverneur de Kaffrine, William Manel, du deuxième vice-président de la FSF, Abdoulaye Seydou Sow, des autorités administratives, des élus locaux et des acteurs du sport sénégalais.