Le documentaire de CNN intitulé « Des milliers de garçons forcés de mendier par des écoles coraniques au Sénégal » a suscité moult interrogations chez le défenseur des droits de l’homme, Alioune Tine. Car, selon lui, « tout a été fait pour mettre la pression sur le Sénégal pour sortir les enfants de la rue ». Surtout, avec les rapports de Human Right Watch, les menaces des Etats-Unis qui avaient suscité une grande réunion dans un hôtel de la place. « Qu’est-ce qui explique l’impuissance de l’État et de la société sénégalaise? », s’est-il demandé. Toutefois, le droit-de-l’hommiste affirmera : « il ne faut jamais cesser de se battre pour sortir les enfants de la rue, ne jamais cesser de dénoncer. L’État a renoncé à ses obligations régaliennes. Il faut dénoncer la démission de certaines familles également, interpeller les citoyens pour reconnaître qu’on doit marcher aussi pour cette cause ».

Parti à Niamey la semaine dernière à bord d’Air Sénégal, le chef de l’Etat, Macky Sall, est revenu à Dakar, transporté par l’avion de commandement du président nigérien. D’où les interrogations sur l’avion présidentiel.

 Ministre conseiller en charge de la Communication de la présidence, Seydou Guèye, joint par Seneweb, explique que c’est parce que la ‘’Pointe Sarène’’ était en panne. L’avion était immobilisé au mois de septembre pour les besoins d’une révision.

 ‘’A son retour, il y avait toujours problème. L’avion avait une panne. Donc, il n’était pas disponible, c’est pourquoi il n’a pas pu porter le président, lors de son dernier déplacement. Il est encore en révision’’, précise M. Guèye.

 A quand le retour de l’avion ? Seydou Guèye répond : ‘’Je n’ai pas d’information là-dessus.’’

 Après la révision de septembre, l’appareil a fait les voyages tels que Moscou et autres destinations. Mais il fallait se rendre à l’évidence et retourner à l’atelier.

 Se pose alors une question : la ‘’Pointe Sarène’’ est-elle fatiguée ? Réponse de Guèye : ‘’Il faut savoir que l’avion n’a pas 10 ans. Quand le président Wade l’achetait, l’avion était âgé ; il avait au moins 10 ans. Il a fait ses révisions de 3 fois 6 ans ; donc au moins 18 ans. L’avion présidentiel a aujourd’hui 19 ou 20 ans.’’