Présentation du Fonds à frais partagés du PDTE : Un projet de 74 millions de dollars pour booster l’internationalisation des Pme.

« L’Adepme se veut le coach de ses futurs capitaines d’industrie à l’export ». C’est un message fort lancé par le directeur général Idrissa Diabira. Il a tenu ce discours ce mercredi 2 octobre au cours d’une séance de présentation du programme FFP (fonds à frais partagés), qui est une composante du Projet de Développement du Tourisme et des Entreprises (PDTE).
Un cadre convivial qui a permis aux membres de ladite agence de présenter ce nouveau concept élaboré pour appuyer les entreprises locales. Ce projet novateur a pour ambition d’apporter une assistance technique aux Pme et de les aider à explorer les marchés extérieurs. Ces échanges ont été une occasion pour le directeur général de l’Adepme, Mr Idrissa Diabira, de décliner les objectifs principaux de ce programme. Outre sa mission de développement et d’encadrement des Pme, l’agence veut aussi contribuer à leur mise à niveau en leur facilitant l’accès aux services non financiers.

Le FFP est une composante du Projet de Développement du Tourisme et des Entreprises (PDTE) et  vise  essentiellement à faciliter l’internationalisation des entreprises Sénégalaises en offrant une assistance technique et Financière. D’un coût global de de 74 millions de dollars, ledit projet va subventionner les entreprises bénéficiaires jusqu’à hauteur de 90% au maximum. À en croire le Dg de l’Adepme, l’assistance technique constitue le premier levier de développement d’une entreprise, raison pour laquelle l’agence qu’il dirige entend les appuyer davantage afin de leur permettre de développer leur marché pour notamment se renforcer et pouvoir accéder au marché international. Dès lors, ils auront l’occasion de s’affirmer et de se faire une promotion lors des foires et forums organisés dans le monde. L’agence ambitionne d’accompagner 100 entreprises d’ici 2022 pour un coût global de 74 millions de dollars sur l’ensemble du programme.  Les groupes sont les Pme, les associations, les groupements d’entreprises, les consultants généralistes et spécialisés. Ainsi, les entreprises bénéficiaires se verront attribuer des subventions de 100 millions de Fcfa pour le développement de leurs différentes activités à l’export.

Sous ce rapport, Monsieur Diabira de préciser qu’au-delà de ce fonds, « l’Adepme a aussi les moyens d’accompagner plus globalement l’entreprise à  être un futur champion ».

La cérémonie de lancement officiel du FFP est prévue le 8 octobre à Dakar sous l’impulsion du ministère du commerce  et des Pme.