Mali : les objectifs annuels de Resolute en passe d’être compromis suite à une menace de grève à Syama

(Agence Ecofin) – Resolute Mining risque de rater son objectif de production d’or cette année si elle ne trouve pas rapidement un accord avec ses employés de la mine malienne Syama. Dans un préavis de grève envoyé à la direction, ces derniers exigent le retour de leurs collègues licenciés en raison de la pandémie.

Le comité syndical local de l’Union des travailleurs du Mali a adressé un préavis de grève à la compagnie minière Resolute Mining. C’est l’annonce faite le 9 septembre dernier par le propriétaire de la mine d’or Syama, qui précise que les employés cesseront de travailler durant 10 jours si leurs demandes ne sont pas satisfaites.

Dans l’attente de la solution idéale pour les parties, la compagnie a suspendu ses prévisions de production pour 2020.

Le véritable point de discorde concerne, apprend-on, la réintégration des employés licenciés à la mine depuis le début de la pandémie de Covid-19. Selon la compagnie, ces licenciements se justifient par la nécessité de prévenir la propagation du virus sur le site en limitant les déplacements des travailleurs « non essentiels » aux opérations. Resolute juge donc cette menace de grève « irresponsable et opportuniste », tout en promettant des discussions avec les syndicalistes.

Pour rappel, la mine d’or Syama est le principal actif de la compagnie au Mali. Avant cette potentielle crise, Resolute qui détient également la mine d’or Mako au Sénégal, était en bonne voie pour atteindre son objectif de 430 000 onces cette année.

التعليقات المنشورة لا تعبر عن رأي موقع إفريقيا برس وإنما تعبر عن رأي أصحابها

Please enter your comment!
Please enter your name here